Le métier d’avocat spécialisé en droit du travail

Un avocat en droit du travail

Toute entreprise peut être sanctionnée par le non-respect des réglementations émanant du droit de travail. Le droit du travail englobe les relations entre les travailleurs et son employeur. Il permet la protection des droits du salarié envers l’employeur afin de créer un équilibre sur les relations qu’ils entretiennent entre eux. Pour des conseils ou pour régler quelques litiges ou affaires non résolus, seul un avocat spécialisé en droit de travail peut être d’une grande aide. Pour cela, il est crucial de comprendre le métier d’avocat spécialisé en droit du travail.

Qu’est-ce qu’un avocat spécialisé en droit du travail ?

Un avocat en droit du travail exerce la profession du droit inscrit au barreau et est spécialisé dans les conflits que peuvent avoir l’employeur et ses employés. L’avocat doit avoir été formé pendant un an sur tout ce qui concerne le contrat de travail, c’est pourquoi il est nommé avocat spécialisé en droit du travail. Ce dernier peut travailler dans un cabinet d’avocats en tant que collaborateur à ses débuts et dans un long terme en tant qu’associé. Employé ou employeur peut bien l’engager pour régler des litiges, pour des conseils ou encore pour la rédaction d’actes concernant le droit du travail. Si l’avocat collabore avec un cabinet, il peut tout autant travailler pour le compte de l’entreprise que pour le salarié. Si l’entreprise dispose d’un département juridique, elle peut faire appel à un avocat spécialisé en droit du travail. Les interventions de l’avocat resteront exclusives et propres à l’entreprise. Dans la plupart des cas, un avocat spécialisé en droit de travail peut avoir été, ou est toujours un avocat en droit social qui dispose des compétences spécifiques en droit de travail. Dans un certain délai, en saisissant l’instance qu’est le conseil prud’hommes, l’avocat en droit de travail peut représenter et être consulté en tant qu’avocat prud’homme. Pour demander des conseils et pour pouvoir régler les conflits entre salariés et employés, il est crucial de consulter www.litige.fr.

Que peuvent être ses rôles et ses missions ?

Le premier rôle d’un avocat spécialisé en droit du travail est de conseiller et de représenter l’employeur et/ou les salariés en protégeant les intérêts de ceux pour qui il travaille. L’avocat en droit de travail assiste juridiquement ses clients pour vérifier ou rédiger un contrat de travail par exemple. Il se charge d’élaborer toutes les formalités et veiller à ce que les droits du travail soient respectés. Dans la plupart des cas, l’avocat essaie de régler à l’amiable les litiges entre le salarié et l’employeur, il joue donc le rôle de médiateur, de négociateur et de conciliateur. Ses conseils sont tout autant bénéfiques pour les deux parties. Pour le salarié, l’avocat doit assister à toutes éventuelles transactions ou négociations avec l’employeur. Conscient des risques sociaux que peuvent encourir un employé, même spécialisé en droit de travail, il peut exercer aussi son rôle d’avocat en droit social. En effet, il est en mesure d’informer, d’accompagner, de rassurer le salarié concernant ses droits en tant que travailleur, mais aussi d’être tout simplement à son écoute. Il se présente comme un soutien aux dures épreuves traversées par son client. Quant à l’employeur, il gagnerait à être épaulé par un professionnel afin de limiter les incidences prévisibles dans son entreprise et d’éviter d’être soumis à des sanctions relatives au non-respect du droit de travail. Devant la justice, il joue le rôle de représentant et assistant durant le conseil prud’hommes, devant la Cour d’appel ou la Cour de cassation ainsi que toute autre juridiction qui nécessite sa présence. Même si sa présence en tant qu’avocat prud’homme est facultative, bénéficier de son expertise et de son professionnalisme est d’une grande aide. Il reste un défenseur des droits tant pour l’entreprise que pour le salarié.

Quels sont ses domaines de compétences ?

Après avoir cerné les différentes missions d’un avocat en droit de travail, il est crucial de déterminer ses domaines de compétences en tant qu’avocat spécialisé avant d’y avoir recours. Connaître ses domaines d’intervention permet ainsi d’opter le choix pour un avocat en droit de travail ou plutôt un avocat en droit social. Que ce soit l’employé ou l’employeur, l’avocat en droit de travail reste un assistant et un conseiller en veillant à ce que les règles légales sur les conditions de rémunération soient respectées. Ceci concerne les salaires et les primes. À cela s’ajoute la rédaction détaillée du contrat de travail concernant les conditions et la durée de travail du salarié et de son engagement envers l’employé. Contrat de travail suppose un contrat CDD (à durée déterminée), un CDI (à durée indéterminée), un stage ou encore un poste à titre d’intérim. Dès la signature du contrat jusqu’à sa rupture, l’avocat spécialisé en droit du travail peut intervenir dans tous les éventuels litiges qui peuvent survenir. Son domaine d’intervention touche aussi l’organisation du travail. Ses compétences en tant que professionnel scrutent point par point les détails sur l’organisation du travail au sein d’une entreprise. Ceci concerne les heures supplémentaires, le travail de nuit, les jours d’astreinte, les congés les périodes d’essai ou encore les diverses formations à acquérir. L’avocat spécialisé peut aussi conseiller et soutenir l’entreprise dans son organisation notamment sur les différents accords collectifs, les documents régissant la structuration des délégués du personnel ou ses représentants ou encore sur toute autre restructuration. Il peut aider l’employeur à résoudre les problématiques managériales auxquelles l’entreprise peut faire face. Il est donc en mesure de rédiger ou de modifier tout contrat de travail. L’avocat spécialisé possède ainsi toutes les compétences nécessaires pour valider le contrat de travail, rédiger des actes spécifiques et participer à toutes négociations relatives et conformes aux intérêts des parties qu’il défend. Il opère aussi dans la réglementation des conditions de travail des handicapés méritant une attention particulière quant aux conditions d’embauche ainsi que les conditions d’aménagement. Il peut assister aux instances prud’homales.

Dans quels types de conflits pourrait-il intervenir ?

Outre ces missions non contentieuses, avoir recours à un avocat équivaut à régler des conflits ou des litiges qui n’ont pas pu être résolus entre le ou les salariés et l’employeur. Il joue le rôle de conciliateur en essayant de régler à l’amiable les conflits individuels ou collectifs entre les deux parties. Dans le cas d’un procès devant le conseil prud’hommes, son soutien continu peut résoudre tout litige avancé. Même si le justiciable peut se défendre seul, mais qu’il y a eu décision de faire appel, la présence d’un avocat est obligatoire il devient alors un avocat prud’homme. Le salarié ou l’entreprise peut faire appel à un avocat en droit de travail pour tout type de conflit. Pour le salarié ayant subi une discrimination, un non-respect du contrat de travail par l’employeur qui l’a embauché, dans le cas d’harcèlement moral ou sexuel, d’accidents de travail ou encore de licenciement sans causes. Le département juridique ou l’employeur peut avoir recours à un avocat spécialisé après constat d’une mauvaise exécution du contrat de travail par le salarié : absence répétitive non justifiée, abandon de poste. L’avocat peut aussi l’aider à la formulation et à la validation des lettres de licenciement, à la rédaction d’une rupture conventionnelle. L’avocat spécialisé dispose de toutes les connaissances juridiques qui permettent de discerner et d’accompagner son client dans les différentes procédures. Dans le cas d’un licenciement, il peut aider à distinguer les motifs qui ont donné raison au salarié ou l’employeur : motif personnel, inaptitude ou encore faute grave commise par l’une des parties. Ceci permettra d’offrir des solutions véritables et de régler le litige autant que cela soit possible à l’amiable.

Les qualités et les obligations en tant qu’avocat spécialisé en droit du travail

Avoir un allié comme un avocat de droit en travail dans les moments de conflit ou de doute reste le meilleur atout tant pour le salarié que pour l’employeur. Afin d’éviter toutes conséquences désastreuses, les compétences et l’assistance d’un avocat spécialisé sont plus que bénéfiques. Il peut être tout à la fois un avocat en droit de travail, un avocat en droit social et un avocat prud’hommes, sa spécialisation en droit de travail résulte de ses choix durant son parcours de formation. Confier son cas à un avocat spécialisé est le meilleur choix pour sa défense. Son métier exige de lui la neutralité et l’indépendance malgré les influences et les pressions lors des litiges. Il se doit d’être loyal en évitant tout conflit d’intérêt. Il est aussi tenu dans le secret professionnel et peut être sanctionné en cas de violation de cette loi. L’avocat en droit de travail se doit de rendre compte sur les états d’avancement de l’affaire et s’investir par tous les moyens à régler les conflits subis par son client. Défenseur, négociateur, conseiller, soutien, rédacteur, être un avocat spécialisé en droit de travail est plus qu’un métier.