Salaire d’un juriste en droit social

juriste en droit social

Étant un professionnel spécialisé en droit du travail, le juriste en droit social exerce des activités en rapport avec plusieurs branches comme le droit des assurances sociales et le droit de la sécurité sociale dans une société. À chaque cas qui se présente, ce professionnel est tenu de faire une bonne analyse pour pouvoir donner de meilleurs conseils à son client.

La rémunération d’un juriste en droit social

Les honoraires avocat varient en fonction des compétences du juriste, de ses expériences, de son bagage intellectuel, mais aussi de sa réputation. Pour un juriste en droit social débutant, le salaire mensuel varie de 2 000 à 2 500 €. Quant à un professionnel qui possède une expérience de 6 à 7 ans, il peut percevoir entre 3 200 et 3 700 € d’honoraires avocat. Un juriste qui justifie d’une expérience de 8 ans ou plus peut avoir une rémunération d’environ 6 200 €. Il est à noter que le juriste en droit social est des cadres salariés chargés dans un cabinet ou une entreprise.

Quelles sont les missions d’un juriste en droit social ?

Le juriste en droit social œuvre généralement au sein d’une entreprise en tant que conseiller juridique. Selon les préconisations de la jurisprudence et du code du travail, il est tenu de d’apporter plus d’explication sur les démarches à entreprendre au sein de la Direction des Ressources Humaines d’une société. En outre, le juriste en droit social peut participer à un dialogue social au sein d’une société. Ainsi, il peut intervenir lors d’une négociation avec des syndicats. La consultation d’avocat gratuit dans une société est, d’ailleurs, sollicitée par les travailleurs.

Quel parcours pour devenir juriste en droit social ?

Pour ceux qui souhaitent devenir juriste en droit social, ils doivent avoir un Master en droit spécialisé. Pour faciliter l’accès à cette profession, avoir un Master pro en droit social, en droit des affaires ou encore en ressources humaines est un moyen idéal. Après un Master 1, il est recommandé de suivre une formation privilégiée qui permet de décrocher le Diplôme de Juriste-Conseil d’Entreprise (DJCE). Ce titre qui est très prisés des entreprises facilitent l’intégration en emploi.