Comment créer juridiquement son entreprise ?

creer entreprise

Comment créer juridiquement son entreprise ?

Avoir sa propre entreprise est le rêve de nombreuses personnes. Mais en pensant aux étapes à suivre pour démarrer une entreprise, certains se font pas mal d’illusions parfois cauchemardesques. Afin d’aider les futurs entrepreneurs qui ne savent pas encore par où commencer et d’encourager ceux qui ont peur, nous vous proposons 5 étapes clés pour une création d’entreprise légale. Lisez plutôt !

  1. Trouver l’idée d’entreprise et étudier la viabilité du projet

Chaque entreprise commence par une idée. Simple ou très élaboré, classique ou technologique, il faut trouver quelque chose qui va vraiment avec vous et votre expérience.

Mais avant de consacrer du temps et de l’argent, vous devez vous assurer que l’idée est viable. Personne ne peut prédire l’avenir, mais vous pouvez éviter beaucoup de problèmes si vous élaborez votre plan avec beaucoup de sérieux. Cela vous permet de savoir si les coûts de votre idée sont trop élevés pour qu’elle soit rentable ou si c’est le marché que vous voulez conquérir qui est trop petit.

  1. Choisir un nom pour l’entreprise

Le choix du nom n’est pas anodin dans le processus de création d’une entreprise. Dans de nombreux cas, ce sera la première information qui parviendra à quiconque entre en contact avec votre entreprise : clients, investisseurs, fournisseurs ou banques. Cela a donc un impact énorme sur la première impression que les gens vont faire de votre entreprise, et vous devez consacrer suffisamment de temps et d’énergie pour choisir un bon nom.

  1. Trouver un lieu

Dans un pays avec de nombreuses réglementations comme la France, et malgré l’immense disponibilité de locaux à louer, il n’est pas si facile de trouver le lieu qui allie bon emplacement et respect des obligations légales. Parfois, la recherche d’un lieu peut devenir un cauchemar, surtout lorsqu’il s’agit de pouvoir s’adapter aux réglementations que la ville exige pour obtenir le permis d’entreprise.

Dans cette phase, il est donc essentiel de négocier un bon prix avec le propriétaire, et de lui faire comprendre qu’il est le premier à faire marcher la nouvelle entreprise.

  1. Définir la forme juridique

Le choix du statut juridique de l’entreprise est une autre étape importante dans sa création. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, principalement sous trois aspects : la fiscalité, la responsabilité et les procédures requises. Vous devez faire attention à ce que vous choisissez, car il n’est pas toujours aussi facile de changer plus tard. Même si vous pouvez vous confier à des cabinets spécialisés comme qiiro pour toutes les formalités administratives et fiscales, voici les formes juridiques d’entreprise possibles :

  • SA (Société Anonyme) ou SAS (Société par Actions Simplifiée) ;
  • EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ou SARL (Société à Responsabilité Limitée) ;
  • SCI (Société Civile Immobilière) ;
  • SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) ou auto-entreprise.
  1. Choisir les fournisseurs

Si le look d’une entreprise est toujours orienté vers ses clients, vous ne pouvez pas oublier de faire un choix judicieux et réfléchi de vos fournisseurs. Certains auront un impact très important sur votre entreprise, et vous trouverez un moyen d’assurer avec eux une relation de travail fiable, conforme à vos objectifs et à votre confiance.